Facebook or not Facebook ?

     J’avais publié un article sur Facebook  dont le sujet portait, en partie, sur ce dit site.  Je l’ai supprimé car je me dois d’être en totale cohérence dans mes dires.

La place de ce texte est dorénavant ici; l’original est retranscrit en italique, a contrario des propos remaniés et rapportés ultérieurement car j’ai, bien sûr, profité du « remue-ménage » pour l’enrichir, cela va de soi !

Un remue-méninges en quelque sorte !

« Depuis quelques années, je me suis «éparpillé» sur de nombreux forums, sites et autres virtualités addictives et gourmandes en temps et en énergie.  J’avais de plus en plus l’impression de me couper d’une certaine réalité: celle du quotidien concret, de la « Vraie Vie », de  Ma vraie vie…

Un sentiment de lassitude s’est emparé progressivement de moi, comme si j’avais parcouru en boucle illimitée le réseau  -pas très net, d’ ailleurs- et qu’en plus, à mon tour, je me laissais prendre au piège de la futilité: il était temps de revenir à l’ essentiel… Un besoin vital, une nécessité absolue qui se fit de plus en plus (op)pressante !

J’ ai donc « dépoussiéré mon moi virtuel» et fait le ménage  aux alentours…

Le lien social réel, dénué de toute fioriture, est (redevenu) ma priorité; il est le tissu existentiel de l’Homme. Internet n’est bien souvent qu’un masque, une seconde peau pour un nombre conséquent d’internautes.  J’ ai toujours préféré n’avoir qu’une unique peau et de ne pas porter de masque…ce qui m’a joué bien des tours…L’authenticité et la liberté d’être soi-même ont un coût émotionnel parfois onéreux.

Et si on n’utilisait le net que sous la forme d’un outil, d’un moyen et non pas d’un but, d’une finalité ? !

Ipso facto, je me suis «recentré» en supprimant mes comptes et profils ouverts ici et là et en créant 2 blogs: l’ un pour mes écrits, l’autre pour mes photos: mes principales passions. Il ne s’agit pas là d’un acte égocentrique mais plutôt d’un moyen de partager librement mes idées, mes aspirations, «mon univers» de manière cohérente, concise, sélective. Le reste…

En conséquence, comme vous l’avez sûrement remarqué, ma page Facebook est principalement devenu un relais pour mes blogs.  Libre à chacun d’y faire un tour dans une démarche volontaire et de saine curiosité !

Mais  il  est vrai qu’il faut faire l’effort d’un clic… et ce, juste pour lire des mots issus des « masturbations cérébrales »  (merci Radija😉 ) de votre serviteur…alors qu’il est tellement plus simple et aisé de se distraire  -est-ce le terme ad hoc- avec les applications récréatives et/ou ineptes de Facebook: bisous, cadeaux, cœurs  et autres tests bidons, agrémentés de copieuses fautes d’orthographe…

C es exutoires palliatifs à la pesanteur du quotidien  -le vôtre ?-   sont à mon sens trop superficiels et futiles pour ne pas dire superfétatoires. Je passe mon chemin… Bon d’accord, je concède quelques « ondes positives » ponctuellement…ça ne me fait pas perdre trop de mon temps précieux.

Chacun son truc… Chacun ses occupations et pré-occupations… Je ne juge personne; juste vous interpeller…


Je respecte
-avec certaines réserves, vous l’avez bien compris – ceux qui usent et abusent de l’Inutilité virtuelle car je trouve qu’il y a mieux à faire pendant notre passage sur Terre… Me perdre  dans des choses inutiles n’est pas ma méthode pour me recréer, ni pour rêver…

Ah , j’ allais oublier les hoax et autres pollutions…  Un peu d’ attention avant de cliquer…

Ne pensez pas non plus que Facebook me pose problème quand au (non) respect de la vie privée; s’il en était ainsi, je ne serai pas là…Apprenez donc à paramétrer vos profil et accès avant de « psychoter ».

Ceci dit, je continuerai à commenter vos publications, statuts et autres actualités par d’autres moyens.

Voilà, je vous laisse…  Le soleil brille et ce serait dommage de ne pas en profiter ! »

Mais bon, présentement, je vais au travail…et c’est bien aussi !

Bonne journée !

A bientôt !

Chriss🙂

PS: j’ ai encore ajouté quelques mots, ce soir, à mon retour du travail… et puis, le lendemain… et…

                      Le 03/06/2010 – © Chridriss

3 réflexions sur “Facebook or not Facebook ?

  1. Merci pour ton lien vers cet article qui me parle Chris. Je crois qu’il faut surtout et avant tout ne pas s’isoler en usant et abusant de ces réseaux, qui souvent nous éloignent de la réalité. Trouver le juste milieu, et s’y sentir à l’aise.

    Aimé par 1 personne

Merci pour votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s