DSK va fuir à VTT ?

    Vendredi 20 Mai 2011, une journée radieuse ! Le soleil arrose copieusement la Capitale ; la vie est belle : je suis d’une humeur plus que joyeuse, plus qu’open mind.

Je me suis levé relativement tôt pour aller travailler. Mais pas comme d’ habitude, non ! C’ est un événement rare.  Aujourd’hui,  j’y vais à vélo. Exit la moto ou l’auto…

Ce n’ est pas l’écologie qui me véhicule. Juste une envie de profiter de mes poumons d’ex-fumeur malgré l’air pollué, un désir de pédaler à tout va comme durant mon enfance, une tentative d’exercice sportif pré-quinqua… Et puis, c’est bien, ça descend presque tout le temps… à l’aller !

Au retour, les côtes et les faux-plats conviendront bien à mon allure, cette fois, de flâneur urbain.

Mon VTT -un modèle de base avec valeur ajoutée sous forme d’accessoires divers et variés – est très sympa et fonctionnel et peut attirer l’œil. Enfin, c’est ce que je pense en écrivant cet article ; avant, cela ne m’avait pas effleuré l’esprit. Je savais bien que…mais…

En formation ces deux derniers jours de fin de semaine : « Gestion de l’agressivité – prévention – communication ». Je découvre -ou je révise- quelques techniques. Formidable ! J’adore apprendre. D’autant plus quand cela touche au développement personnel, à la maîtrise des émotions négatives, à une philosophie de vie altruiste, responsable.

A 17h05, après cette journée globalement positive de travail dans la bonne humeur, je m’apprête à retrouver mon destrier bien câblé à un emplacement prévu à cet effet et bien en vue du public ; dois-je préciser que je suis dans un hôpital parisien bien connu.

Une impression curieuse m’envahit en sortant du « bâtiment de la formation » sis près du parking à 2 roues : je pense subitement que je ne vais pas retrouver mon vélo !

Et ce fut le cas ! L’antivol n’a même pas survécu : il a promptement disparu, lui aussi !

Je ne suis pas agressif -contre qui ? Et je gère avec une zénitude formatée et contrainte cet… incident.

Passé le moment de surprise (quand même), je regarde autour de moi ; j’esquisse l’idée d’une farce de mauvais goût d’un collègue ; je me dis que je vais me réveiller d’un cauchemar stupide ; que sais-je encore…

Force est de constater que je n’ai plus de bicyclette ! Ce n’est pas tant l’objet -bien que préparé avec attention et moultes astuces mécaniques- mais plutôt le statut de victime impuissante, de l’injustice du «  pourquoi moi ? » qui m’agace, me contrarie voire m’exaspère.

Quid du voleur ? Bah, oui, cela ne va pas lui servir juste pour une balade. On se promène rarement avec une pince coupante sur soi… Quid du receleur ? Il fera sûrement une excellente affaire.

Et moi ? J’ ai signalé mon aventure au service de la sécurité de l’hôpital ; le chef m’a dit : « Encore un vol ! ». Visiblement, c’est un gang qui sévit ici… J’ai fait la déclaration d’usage et suis allé au commissariat du 14ème déposer plainte sans réelle conviction.

Je me dois de dire avec plaisir que j’ai été bien accueilli par des agents, qui d’ordinaire sont plus souvent dans la force que dans le policé. Deux jeunes compréhensifs qui m’ont bien fait comprendre (!) que ma plainte ne servant à rien, il devenait obsolète de la prendre. Il eût fallu prouver que le vélo m’appartenait (facture), que je fusse assuré, etc.

Je tiens aussi à dénoncer la vétusté des locaux et les moyens ridicules mis à disposition des personnes qui, en principe, sont censés nous protéger. CQFD.

Mon ultime recours pour le retrouver sera donc de tomber par hasard sur mon vélo avec ou sans son voleur et de le voler à mon tour ! Mais là, je risque d’être poursuivi, si je me fais prendre, par la maréchaussée !

Pendant ce temps-là, DSK est libre et s’en fout de mon vélo. La justice des millionnaires n’est pas celle des prolétaires.

Là où se rejoignent les grands criminels -ou considérés comme tels- et les petits délinquants, c’est qu’ ils échappent à la prison.

Ainsi va la vie…

Si l’auteur du vol lit l’auteur de ce texte, qu’il me contacte ! Je le pardonnerai peut-être… J’ai appris à gérer l’agressivité…

         Chriss😉

                                               Le 21/05/2011 – © Chridriss

2 réflexions sur “DSK va fuir à VTT ?

  1. Je te jure que ce n’est pas moi le voleur… Je comprends bien ton ressenti (très bien exprimé) pour avoir été victime de ce type de vol (vélo) à plusieurs reprises, comme la voiture, etc… Surpris par cette arrivée de DSK et ton jugement alors qu’il n’y a pas encore eu le moindre procès… Je ne suis pas de gauche et donc je n’ai aucune sympathie envers DSK, dont j’imagine son addiction au sexe bien réelle, rien qu’un écoutant ses propres amis parler de lui. J’ajoute qu’ils ne l’ont pas fait en plaisantant, comme c’est le cas sur un certain forum où là je serai le DSK de service… ;o) Ceci dit, pour l’instant on est encore dans le doute sur l’agression réelle ou la volonté de nuire par cupidité ou autre…
    Les vrais voleurs de vélos et autres sont bien connus des services de police, mais ils ne sont pas inculpé car cela n’en vaut pas la peine… La drogue est un meilleur mobile d’inculpation. Rassure-toi mon ami, le voleur de vélo (surement drogué) passera peut-être dans le rang des dealers pour augmenter ses gains et là se fera enfin arrêté et inculpé pour trafic de stupéfiant. Si les dealers n’avaient pas de clients, ils resteraient des voleurs de vélo ? Y aurait-il des voleurs de vélo si il n’y avait pas de drogués ?
    Je confirme que la police est mal lotie et qu’elle a des moyens souvent ridicules et complètements obsolètes. Pas facile d’être un poulet chasseur sans les bons ingrédients… :o)

    J'aime

    • DSK n’ était qu’ un prétexte à l’ écriture de cet article… car je voulais en parler sans vraiment en parler… Overdose du sujet dans les médias !

      Ceci dit, je n’ ai pas jugé… juste écrit que:  » La justice des millionnaires n’ est pas celle des prolétaires. ». Cela ne me semble ni un jugement ni une opinion; juste un fait !

      Non, les voleurs de vélo sont des sportifs en manque… de moyens financiers ! LOL

      J’ aime beaucoup le poulet mais j’ ai un peu de mal à supporter les chasseurs…

      J'aime

Merci pour votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s