Rencontre du 3e site (part.1)

            Bonjour ami(e)s internautes,

     Il en aura fallu du temps afin que j’écrivisse ces « Rencontres du 3e site » ! Cela m’a permis de réviser, de compléter cet article : « L’amour seul ne suffit pas à pérenniser une relation »… En effet, il ne suffit pas de s’aimer pour que l’Histoire d’Amour perdure. Il va sans dire que mon expérience hétérosexuelle s’applique évidemment aux autres types de préférences et orientations sexuelles. Je suppose d’après ce que j’en sais que les problèmes, les conflits, les déboires sentimentaux sont similaires. Tout comme les bonheurs. Si je fais erreur, que l’on m’informe !

   L’amour – il est entendu – rend aveugle mais ce n’est pas le mariage qui permet de recouvrer la vue (contrairement à la réplique de Jean Dujardin dans le film « Mariages ! »). Non, c’est tout simplement le quotidien et sa découverte appliquée de l’Autre ; puis, la routine qui permet d’avoir pleine conscience de la qualité du partenaire, face aux aléas de la vie de couple.

   Bienvenue au consensus, aux compromissions, aux arrangements (petits au début)…auxquels s’ajoutent souvent la belle-famille, les faux amis, les conseilleurs bien intentionnés qui, au téléphone, qui, sur Facebook et autres, qui, au travail ou ailleurs, distillent leur poison sous la forme de phrases assassines, sous couvert du « j’dis ça, j’dis rien ! ». « Vivons heureux, vivons cachés » Sartre a-t-il raison ?

    Les premiers temps d’une nouvelle relation, tout est tellement rose (pourquoi dit-on « rose » d’ailleurs ?), tellement idyllique, tellement idéalisé ; l’être cher(e), l’heureux(se) élu(e) est piédestalisé(e). Le pieds, quoi ! Un + Un = Un ! Tout est à l’unisson ; tout est partagé, unifié. Jusqu’au jour, où Un + Un = zéro ! Enfin, surtout l’Autre = zéro ! N’y voyez pas un pessimisme morbide de ma part : en région parisienne, 2 couples sur 3 finissent par divorcer. Et puis, on ne parle pas des trains qui arrivent à l’heure mais de ceux qui arrivent en retard, de ceux qui déraillent. Isn’t it ?!

    Une fois que la période où l’on se regarde dans le blanc des yeux est passée (amour et eau fraîche), il faut penser à regarder ensemble dans la même direction ; le problème, c’est que l’on a peut-être pas penser à se mettre d’accord sur la direction ! Quant au choix de la destination…

     Le temps passe – les enfants aussi – et on se retrouve retraité, dépressif, traînant un boulet sans s’être aperçu que le boulet, ce n’est pas forcément l’Autre ! Le temps béni des cerises chers à nos aïeux n’est plus : le noyau est resté en travers de la gorge et la queue…je vous fais un dessin ?

    Soit c’est pour la vie – le meilleur et le pire – ou bien, on change de train, de direction, de destination. Parfois peu, 2 ou 3 grandes histoires ; parfois beaucoup : il est des femmes et des hommes qui tombent en amour plusieurs fois par jour ! Un job à temps plein !

    La plupart d’entre nous avons été – ou serons – amoureux plusieurs fois dans notre vie mais entre 2 histoires, qu’avons-nous fait ? On profite de la liberté des virées entre potes, des sorties en boites entre copines (ou le contraire)… Le lit est immense : il y a même de la place pour un plateau télé ! Oui mais…

    Durant les périodes de « célibat » donc, a priori, de grandes solitudes douloureuses pour beaucoup de gens – ce qui a été mais n’est plus pour moi synonyme de tristesse ou d’ennui – comme vous, j’ai usé du Net afin de voir si le hasard – bien qu’il n’existât point – pouvait me conduire vers cette satanée ( !?) âme-sœur. Enfin, tout au moins, je voulais trouver une alternative à mon home sweet home quotidien, égocentré devant mon clavier en m’ouvrant à la rencontre – voir plus si affinités – d’autrui. D’abord rencontre virtuelle puis réelle si possible ! Pas si simple !

     Bien sûr, il y a d’autres lieux pour « faire du relationnel » : la rue, le travail, les amis des amis ou de la famille, la salle de sport…mais c’est devenu très compliqué de communiquer en toute simplicité. La preuve, il faut aller à l’Université pour apprendre la Communication ! Certes, à connotation commerciale la plupart du temps mais bon, quand même…apprendre à apprendre à communiquer, c’est un comble ! Il fut une époque ou l’on n’apprenait pas à se parler, on se parlait, tout simplement ! Cette époque du non-dit, du secret si préjudiciable par ailleurs.

   Ma liberté de parole me permet de dire aussi – pardonnez mon grossier mauvais jeu de mots – qu’à notre époque, il faille aussi apprendre autant voire plus à « comment niquer » plutôt qu’à communiquer ! Oui, tout s’apprend et surtout grâce à internet. Je précise que ma démarche n’a jamais été dans le but de « faire du sexe ». Chacun son truc ; ce n’est pas le mien. Loin de moi l’idée de battre des records et d’établir des performances : je privilégie toujours, dans tous les domaines de la vie, la qualité à la quantité. Cependant, paradoxalement, j’admets que la recherche de l’Amour frisait une sorte de boulimie frénétique voire une addiction à la découverte de l’Autre. Cela confère à un aspect quasi pervers. Je n’en disconviens pas ! À ma décharge – sans jeu de mot – j’étais célibataire depuis plusieurs années et je me consacrais entièrement à l’éducation de mon fils jusqu’au jour, où, ne sortant que trop peu de chez moi en dehors d’aller au travail, je me suis dit qu’il était temps de « refaire ma vie » (que je n’aime pas cette expression !).

              À suivre…

               Chriss😉

                                                                                                                        Le 03/07/2013 – © chridriss

4 réflexions sur “Rencontre du 3e site (part.1)

Merci pour votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s