Dieudonné : la fo(ll)i(e) dans l’humour ?

       J’ai aussi été sensible pendant longtemps, moi aussi, comme tant d’autres, à l’humour de Dieudonné. J’avais même écrit un article en 2010 sur ce blog, qui, sans vraiment prendre sa défense, encourageait, néanmoins, à aller à ses spectacles. Jetez donc un œil à ceci avant de poursuivre votre lecture.

Je dois avouer qu’il me fait même parfois encore rire actuellement (je regarde ses vidéos sur Youtube)…avant de (le) vomir ! Oui, un rire empli de spasmes bileux car là (rien à voir avec la femme de N.S.), j’ai atteint le point de non-retour ! « Enfin ! » me diront certains.

     S’il n’était resté que le « bouffon du Roi »…

   Je faisais une différence entre l’humoriste et l’homme. On peut apprécier le talent voire le génie artistique tout en exécrant les valeurs défendues – ou leurs absences – par l’individu (Cf. S. Dali par exemple). Je faisais donc fi de l’accointance de Dieudonné avec la famille Le Pen : je pensais que c’était pour mieux combattre l’ennemi de l’intérieur ; je ne voulais pas voir son alliance, désormais transparente et officielle, avec A. Soral dans l’ombre de R. Faurison : j’imaginais une manœuvre politique de ses détracteurs… C’en est trop ! J’ai enfin ouvert les yeux : « Mieux vaut tard que jamais » !

D’autant plus que Dieudonné et Soral viennent de créer un parti politique : Réconciliation nationale, bien plus nationaliste que réconciliateur…

    Je ne pouvais et ne pourrai jamais cautionner et adhérer aux valeurs plus que douteuses, défendues par ce(s) personnage(s) obscur(s).

    Cependant, il faut lui reconnaître – et c’est ce qui m’a plu et m’a induit en erreur (comme de nombreuses personnes) – qu’il est fort voire très fort pour fédérer presque tous les « mécontents » de France, d’où qu’ils soient, d’où qu’ils viennent ; c’est le seul qui arrive à faire cela. Les politicards établis le jalousent – entre autre – pour ça ; d’autant plus qu’il n’appartient pas au sérail politico-énarco-blanco-bourgeois.

Ceux qui le suivent y mettent tous leurs espoirs d’un « monde meilleur » soi-disant plus juste mais se rendent-ils compte du danger ? Comment peuvent-ils l’ovationner sans commune mesure vu sa proximité avec l’extrême droite, les néo-nazis, le révisionisme ?

   J’admets qu’il y a une différence entre antisémite et antisioniste ; mais quel crédit apporter à ce prétendu « complot juif » ? Les personnes se réclamant victimes de complot(s) ne sont-elles pas bien souvent des êtres persécutés psychiquement, paranoïaques ?

Dieudonné n’a-t-il pas un ego surdimensionné ? Cultive-t-il un mysticisme, bien plus qu’un mystère ? Ne se voit-il pas en « gourou » rassembleur et sauveur du peuple ? Et ceux qui le suivent, ne le voient-ils pas ainsi ?

     Qui est réellement cet homme ? Je me le demande…

  Ceci dit, objectivement, je peux le défendre pour une seule chose : je suis contre la censure en général.  Je préfère entendre ce qui me déplaît plutôt que subir le silence ou la parole hypocrite. Pourquoi le censure-t-on ? Pourquoi s’acharne-t-on sur lui ?

Les B.H.L., Zemmour, Fourest & Co  s’expriment à tout va – ils en ont le droit – dans les merdias, soutenus par les pouvoirs publicsmais eux ne sont pas censurés voire sont encouragés. Deux poids, deux mesures.

 Je vous invite à lire cet article qui est bien plus explicite que le mien.

  Bref, continuez à plébisciter Dieudonné si vous voulez ; moi, je dis STOP !

        Chriss 😉

                                      © chridriss – 12/11/2014.

Merci pour votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s