Mary Prince : un spectacle essentiel !

 

          Bonjour !

     En ce mercredi soir -hier, plutôt doux de décembre, je suis allé à la Manufacture des Abbesses (petit théâtre parisien comme il en existe tant).

  Non-pas pour me dérider les zygomatiques devant un stand-up humoristique, ni pour un divertissement visuel, musical ou je ne sais quel amusement pour oublier cette période trouble et austère qu’est cette fin d’année 2014 mais plutôt pour apprendre, me cultiver, réfléchir au sens de la vie…

    Rassurez-vous, rien d’intello, ni prise de tête ; c’est à la portée de tous !

  En fait, je suis allé voir « Mary Prince » où il s’agit d’écouter le récit de sa vie d’esclave, interprétée magistralement par Souria ADELE (d’après l’autobiographie The History of Mary prince, A West Indian Slave Narrative).



« Née en 1788 aux Bermudes d’une esclave de maison, Mary Prince subit la première des nombreuses expériences déchirantes de sa vie lorsqu’elle fut séparée de ses parents et frères et sœurs à l’âge de 12 ans. Soumise aux abus corporels et sexuels par les maîtres qui ont suivi, elle est achetée et vendue plusieurs fois avant d’être finalement libérée.

Première femme noire à briser les chaînes de l’esclavage dans les colonies britanniques et à publier le témoignage de sa vie, Mary Prince se remémore de manière vibrante sa vie dans les Antilles britanniques, sa révolte contre les humiliations physiques et psychologiques, jusqu’à son ultime évasion en 1828 en Angleterre. Son récit direct, souvent poétique, de l’incommensurable calvaire, la séparation d’avec son mari et la lutte pour la liberté ont embrasé l’opinion publique à une époque où les débats houleux sur l’abolition étaient courants aux États-Unis et en Angleterre. » 

© La Manufacture des Abbesses



    Cette prestation de Souria Adele ne met pas le cœur en joie ! Au contraire, elle nous met la larme à l’œil ; elle nous transmet une émotion qui fait déborder notre cœur. Et ce n’est pas simplement des bons sentiments et de l’empathie…

  Ce spectacle sobre, sans décor, sans autre personnage, nous interpelle sur cette sombre période de l’Histoire humaine : l’esclavagisme et la colonisation. Il nous pousse à nous questionner sur notre vécu en lien avec notre comportement vis-à-vis de « l’autre », de « l’étranger ».

  Contrairement à l’expo « ExibitB », là, il n’y a pas de voyeurisme ; uniquement une communion entre l’interprète – Souria ADELE est l’incarnation bluffante de Mary Prince, pudique et tout en retenues– et le public attentif et silencieux ; là, la parole existe et elle est d’abord celle d’une noire, et donc des noir-e-s et des traumatismes de leur Histoire, perpétrés par des blancs.

   Mary Prince a été à l’origine de l’abolition de l’esclavage dans les colonies anglaises. D’autres – tels M.L. King, Malcom X, T. Sankara… – ont œuvré pour donner une juste et digne place aux noir-e-s dans la société : ils en sont morts !

  Hors, plus de 150 ans après l’abolition de l’esclavage, 13 ans après la loi Taubira (reconnaissance de l’esclavage en tant que crime contre l’humanité), la traite des êtres humains est encore d’actualité car l’asservissement est constant partout dans le monde.

  Découlant en grande partie de cette époque colonialiste, le racisme passé et présent est d’abord une construction sociale qu’il faut admettre en tant que telle pour le comprendre afin de mieux le combattre.

  Les souffrances « modernes » des non-blan-he-s sont principalement le fait du paternalisme, de la condescendance, de l’arrogance, de la suffisance…des blanc-he-s, intrinsèquement ancrées dans les esprits depuis des lustres. Il est plus que temps de changer ! Alors quand, nous, blanc-he-s, croisons une personne non-blanche dans la rue, dans les magasins, dans les institutions… Respectons-la et laissons-la enfin vivre en paix  !

    Chriss 😉

                       © chridriss – le 18/12/2014.

PS: le spectacle s’est terminé ce samedi mais vous pouvez assister aux matinées exceptionnelles à la Manufacture des Abbesses le lundi 26 janvier et le mardi 3 février 2015 à 14H30. A l’issue de celui-ci, un échange sera mené par un historien du CIRESC.

Quelques dates en provinces possibles (à suivre) et le Festival d’Avignon en projet !

Renseignements pratiques :

La Manufacture des Abbesses  7 rue Véron  75018 Paris (Métro Abbesses)  Réservation : 01 42 33 42 03

Représentations : les mercredis, jeudis, vendredis et samedis 19 h jusqu’au 31/12/2014.

 

Le spectacle

Page Facebook du spectacle 

La presse en parle…

Le site de Souria ADELE

Sa page Facebook

2 réflexions sur “Mary Prince : un spectacle essentiel !

Merci pour votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s