E-cœurements…

La fin de cette année tourmentée approche doucement mais sûrement…
Ce mois de septembre est pour moi synonyme de grands changements !
Cependant, ce jour, si je prends in fine la plume, muette ces derniers temps,
C’est pour vous faire part, en vers, de mon incommensurable attristement.

En effet, je suis ému, choqué et épuisé de constater, avec vifs effarements,
Que la sphère internale et même quelques amis d’ordinaire bienveillants
Se laissent aller à colporter, sans retenue, sur les réseaux socialisants
Tout ce que le cerveau dit humain a de plus morbide, de plus infamant.

Est-il si compliqué de prendre le recul nécessaire et de la raison, le temps,
Avec le bon sens -indispensable- pour analyser le médiatique emballement ?
Les œillères de la conscience empêchent-elles de repérer ce qui nous ment,
Manipule, désinforme ; anesthésie l’esprit, le cœur et l’âme à notre détriment.

Que ce soit des invectives, des insultes ou de banals mots désobligeants,
Envers des personnes qui pensent, rêvent et agissent a priori différemment.
Que ce soit de vils propos racistes, si honteux, si haineux, si méprisants,
À l’encontre de l’Autre, venu d’ailleurs, ô combien gênant car différent.

Avez-vous donc déjà oublié d’où viennent, parfois, vos ascendants ;
Ceux-là même, migrants d’Espagne, d’Italie, de…, tout aussi fuyants ?
À leur mémoire, à leur histoire, vous êtes odieusement offensants ;
Quand bien même, vous prétendez avoir de loyaux et bons sentiments.

Est-ce si pénible d’accepter que des peuples vivent, que vous, autrement ?
Que la Culture, la spiritualité et l’intelligence ne sont pas exclusifs au blanc ?
Êtes-vous à ce point si bons, si généreux, si fidèles Chrétiens fervents ?
Faisant alors fi de l’amour du prochain, en étant si traîtres et intolérants ?

Loin de moi l’idée de vous juger en ajoutant de la culpabilité à vos tourments ;
Ni de moraliser gratuitement vos égarements, ni de critiquer sans fondement,
J’aimerai juste vous amener à un réel, positif et salutaire questionnement…
La fin de cette année tourmentée approche doucement mais sûrement…

© chridriss – le 16/09/2015.

Journée de ma femme…

             Il paraît que c’est la Journée Internationale de la Femme ce 8 mars…

…comme tous les ans ! Et alors ?

   Vous savez ô combien je suis réfractaire à toutes ces fêtes CONformistes, CONsensuelles, CONfuses… Hypocrites et  stigmatisantes…

  Je ne comprendrai jamais l’intérêt de cette journée particulière quand on sait les inégalités, les sarcasmes, les souffrances…que les femmes subissent à longueur d’années.

  Néanmoins, en 2014, j’avais laissé s’échapper quelques vers de mon clavier… Ici

  Cette année, je ne serai guère plus prolixe.

  Ceci étant dit, je souhaite ici même rendre hommage à une femme : la mienne !

Parce qu’elle est l’unique, l’exclusive, l’incontournable compagne de mes jours et de mes nuits…

Parce qu’elle est le soleil qui illumine mon ciel de rage, la pluie qui fertilise mon champs de vie…

Parce qu’elle m’a offert un cadeau inestimable il y a 3 jours… De l’amour, le plus beau des fruits…

          Je t’aime !

             Chriss  😉

                                                        © chridriss Le 08/03/2015.

Journée de la femme…

 

http://sildiogo.tumblr.com/

 

 

 

Sois libre…

Dans ton corps, dans ton esprit…

Dans ton âme, dans ta Vie !

 

Sois forte…

Face à la bêtise de l’homme…

Face à la société qui te gomme !

 

Sois toi-même…

Comme ce poème

Qui dit:  » je  t’aime ! »

 

 

© chridriss – Le 08/03/2014.

 

 

 

Mon blog de poésie…

 

 

© chridriss - Tous droits réservés.

© chridriss – Tous droits réservés.

 

     Amis lecteurs(trices),

  Si vous l’avez visité ici, vous avez sûrement remarqué que bon nombre de mes poèmes sont dédiés à des femmes; qu’ils vantent leur  personnalité, leur caractère, leurs idées, leur charme, leurs atours…mais aussi leurs souffrances, leurs désillusions, leurs désespoirs.

Je suis un inconditionnel de LA Femme ! Oui, elles m’inspirent ! Oui, je les aime !

D’un amour universel, d’un amour pur…mais je ne suis que très rarement amoureux dans le sens du sentiment exclusif  et commun; je ne suis pas une girouette « falling in love » toutes les 5 minutes….

Sachez que je n’écris que d’après un ressenti, une émotion…suite à une correspondance sur le web, une photo, un blog…parfois, une réelle rencontre.

Tout ceci est ponctuel, « à chaud », sans préméditation; une envolée de mots agitent mes doigts sur le clavier, je ne peux résister à l’écriture. C’est une pulsion quasi instinctive !

Certaines femmes récipiendaires m’ont ému prodigieusement, jusqu’à faire couler « l’ encre de mes yeux »; d’autres ont chaviré mon coeur; d’autres encore m’ont fait grandir…

Merci à vous toutes !

La plupart du temps, je leur fais parvenir mes écrits; je n’attends rien en retour. Sont-elles sensibles à mes mots ? Que pensent-elles de la poésie ? Comment interprètent-elles mes écrits ?

J’ ai bien peu de retour pour le savoir. Il me semblent que mes poèmes sont appréciés…mais à notre époque, où tout va si vite, où tout est « mécanique et instantanéité », où tout est superficiel…prendre le temps d’ apprécier la poésie….est une chose hors norme, hors du temps, hors (du) jeu de la vie.

Peu importe, je continuerai à écrire car je ne peux réprimer les mots que ces muses me soufflent à l’ âme…

Au plaisir de vous écrire et de vous  lire !

      Chriss 🙂

 

Le 08/05/2010 – © chridriss

Ma recette du Bonheur (sans prétention !).

© Chridriss-Tous droits réservés.

© Chridriss-Tous droits réservés.

 

Simplement:

– Faire en sorte que mon fils grandisse bien et savoir apprécier ses progrès de jour en jour
– Être à l’écoute (de moi et d’autrui)
– Développer la Tolérance, l’Indulgence, l’Altruisme, le Pardon…
– Savourer l’ « ici et maintenant »
– Prendre le temps de vivre, de me reposer, de gérer le stress
– Prendre soin de moi (santé, bien-être, etc) et se féliciter des résultats
– Avoir des rêves
– Faire des projets
– Créer et partager une dynamique anti-crise (quelle crise ?)

Comment ?

– En étant enthousiaste, confiant, optimiste, patient, attentif, généreux…
– En ayant des pensées positives et une attitude ouverte
– En apprenant (lecture, rencontre…) à « Être mieux » pour mieux être
– En se cultivant, en découvrant l’Art
– En étant dans l’action et non dans l’attente
– En donnant du temps et de l’énergie à autrui afin qu’il soit aussi sur la voie de son bonheur

Une recette -somme toute- classique mais qui, au quotidien, me donne des ailes…
…bien que ce ne soit pas toujours aisé à appliquer !

Je n’en reste pas moins rien qu’un Homme, un simple mortel avec tous ses défauts…

« La vie n’ est pas un long fleuve tranquille » mais plutôt un torrent de montagne, parsemé de rochers,de cascades; laissant la place parfois, à un petit lac d’ eau cristaline où l’ on peut se (re)poser. Si l’ on veut maitriser ce torrent, il faut croire en soi, en l’ autre; s’ aimer soi-même pour mieux aimer l’ Autre.

         Chriss 😉


Sérénité

Mon âme en paix n’est jamais en peine.
Mon  bonheur ne  connait pas de panne.
La joie de vivre coule  dans mes veines;
Jamais la fleur de mon coeur ne se fane.

Point de souffrance, point de vile errance
Les idées claires, l’esprit toujours alerte.
Point de carence, point d’indifférence;
L’ univers est ouvert. Uni vers découverte.

Un sourire sur vos lèvres est mon désir;
Ma chance est d’oser rêver tel un devoir.
L’ amour est ma loi, ma force est le rire,
Croire en l’Homme est mon bel espoir.

 

Le 14/04/2010 – © Chridriss

« Haïku de mon cru ».

 

L’ optimisme est
d’ abord l’ acceptation de
la réalité.

Construire notre
bonheur dans la relation
saine à l’ autre.

La sérénité
n’ est pas la solitude
d’ une société.

Le regard que l’ on
a sur l’ Avoir en est son
unique valeur.

 

           Chriss   😉

 

Le 13/04/2010 – © Chridriss

 

Petit rappel:

L’ haïku est un style d’ écriture poétique d’ origine japonaise:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ha%C3%AFku