Des vœux…

      Ce 31 décembre, j’ai tweeté : « Une pensée à tous ceux qui ne fêtent pas le Nouvel An par conviction / précarité / problèmes en tout genre… ». Bien peu d’écho…

   C’est surtout aux personnes – ici et ailleurs – en situation précaire ; celles qui sont malades ; celles qui sont tout simplement tristes ; celles qui souffrent de discriminations, de racismes(aussi au pluriel), de solitude contrainte, de manque d’amour ; celles qui n’ont plus de rêves, plus d’espoir…à qui je souhaite le meilleur pour 2014 ! Et ce, toute l’année ! Oui, je dis bien toute l’année car tous les ans, c’est la même histoire qui se répète ; puis, on oublie le reste de l’année tout ce que l’on a souhaité à autrui…

   Il ne suffit pas d’envoyer des textos (le même à tout le carnet d’adresse, ce n’est pas très sympa), des courriels, des cartes (virtuelles ou pas) ; de téléphoner pour émettre des vœux…il est essentiel de contribuer soi-même à ce que ces souhaits se réalisent.

    Comme je l’écrivais ici dernièrement, je n’aime pas spécialement cette période de festivité quasi obligatoire ; cette mascarade organisée ; cet ersatz de bonheur fabriqué ; cette folle liesse hypocrite ; cette orgie hépatique ; cette débauche…

   Je sais bien ce que vous pensez – je vous connais : « Tu pourrais faire l’effort de jouer le jeu ; de faire semblant ; d’être moins sérieux au moins un jour dans l’année, celui-là ! ». Oui, je pourrais mais je ne préfère pas : j’essaye d’être cohérent avec mes principes, mes convictions, mon éthique. Vous vous dites peut-être que je suis aigri, déçu de la vie…, que je croule sous des problèmes existentiels, financiers, sanitaires…, que je ne sais pas m’amuser, me détendre… Détrompez-vous ! Rien de tout cela ! Je vais bien, merci !

  Bref, je ne vais pas épiloguer davantage : je vous interpelle, vous secoue ; vous ennuie peut-être toute l’année au travers de mes humeurs, de mes « coups de gueule »…avec des mots tantôt durs, tantôt tendres, tantôt drôles…alors je vais arrêter là mon laïus, apparemment marginal, et, sans rancune de vous avoir plombé le début de cette nouvelle année, je vous souhaite, SINCÈREMENT, à vous qui passez sur mon blog, malgré tout ce que je viens d’écrire d’anticonformiste dans ce post, une excellente année 2014, remplie de poésie, de sourires complices, de mots d’amour, de rencontres pacifiques et positives ; tout cela au quotidien !

  Bien à vous.

     Chriss 😉

© Miss.tic

Pochoir mural dans une rue de Paris. © Miss.tic

                                                                                                                                                                    Le 31/12/2013 – © chridriss

Nouvel an 2010 !

      Oui, je sais, nous sommes en Avril et alors ? !  L’année n’est pas finie et puis, je vous ai prévenu: j’écris et fais ce que je veux ici !  😉  En toute modestie, bien sûr ! Place d’abord à l’ humour !

Je souhaite donc une excellente année à tou(te)s mes ami(e)s !

Que 2010….

Enfin, comme tous les ans ! Les mêmes conneries, le même blabla…L’habitude, la superstition, le « quand dira-t-on »…forcent la majeure partie des gens à émettre des vœux automatiques.

Hop, un sms et c’est bon pour cette année ! Que nenni ! Cela ne me suffit point…

Qu’en est-il de la sincérité, de la réelle motivation ? Tout comme la neige qui finira bien un jour par fondre…

Ah, la neige ! C’est tellement ridicule d’ être une grande puissante comme la France et de se retrouver paralysé par quelques centimètres de « blanche poudre »…Serait-ce un nouvel anesthésiant ? Un dérivatif pour oublier cette pseudo grippe A, pour faire abstraction d’une certaine réalité ? Un exutoire ?

Oublier ! Abandonner ! Délaisser ! Voilà bien les maîtres maux ! Des traîtres mots…

…comme tous ces pseudo-amis, comme ce monde virtuel…

Certes, tout cela n’ est que peanuts dans le tourbillon de la vie. L’ essentiel est ailleurs…

A l’ année prochaine ! 

Chriss  🙂

 

Le 11/04/2010 – © Chridriss