« Maktub », extraits du livre de Paulo Coelho

 

Morceaux choisis:

 

 

«  Il n’ avance à rien de demander des explications sur Dieu; vous pouvez entendre de très belles paroles, au fond, ce sont des mots vides. De même, vous pouvez lire une encyclopédie entière sur l’ amour et ne pas savoir ce qu’est aimer. »

 

Le maître dit :

« Personne ne réussira à prouver que Dieu existe, ni qu’ il n’ existe pas. Certaines choses dans la vie doivent être vécues, et jamais expliquées.

L’ amour en fait partie. Dieu -qui est amour- également.La foi est une expérience d’enfant, (…).

 

Dieu n’ entrera jamais dans votre tête. La porte par laquelle il passe est votre cœur. »

 

— — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — —

 

Le maître dit :

« Très souvent, il est plus facile d’aimer que d’ être aimé.

Nous avons du mal à accepter l’aide et le soutien des autres.

(…)

Nous devons accepter les gestes d’ amour de notre prochain. Nous devons permettre à quelqu’un de nous aider, de nous soutenir, de nous donner la force de continuer.

Si nous acceptons cet amour avec pureté et humilité, nous comprendrons que l’ Amour ne consiste pas à donner ou à recevoir, mais à participer. »

 

— — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — —

 

« Il y a des moments où, malgré notre désir de venir en aide à une personne en particulier, nous ne pouvons rien faire. Ou bien les circonstances ne nous permettent pas de l’ approcher, ou bien la personne est fermée à tout geste de solidarité et de soutien.

Le maître dit :

« Il nous reste l’amour. Dans les moments où tout le reste est inutile, nous pouvons encore aimer, sans attendre de récompense, de changement, de remerciements. »

 

— — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — —

 

« Chaque action est unique, et le seul secret à connaître est le suivant : ne laissez jamais l’habitude commander vos actes. »

 

— — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — —

 

« N’ ayez pas peur que l’ on vous traite de fou. Faites aujourd’hui une action qui n’ a rien à voir avec la logique que vous avez apprise. Délaissez un peu le comportement sérieux que l’ on vous a inculqué. Ce geste, si dérisoire soit-il, peut vous ouvrir les portes d’une grande aventure humaine et spirituelle .»

 

— — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — —

 

« La poésie doit nous surprendre par son excès délicat, et non parce qu’elle est différente. Les vers doivent toucher notre frère comme si c’étaient ses propres mots, comme s’ il se souvenait de quelque chose que, dans la nuit des temps, il connaissait déjà dans son cœur.

La beauté d’ un poème n’ est pas dans la capacité qu’ il a de faire plaisir au lecteur. La poésie est toujours une surprise, capable de nous couper la respiration à certains moments. Elle doit demeurer dans nos vies comme le coucher du soleil : miraculeux et naturel en même temps. »

John KEATS

 

— — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — —

 

Le maître dit :

« Écrivez ! Une lettre, un journal ou jetez quelques notes sur le papier en parlant au téléphone, mais écrivez ! Écrire nous rapproche de Dieu et de notre prochain. Si vous voulez mieux comprendre votre rôle en ce monde, écrivez.

Efforcez-vous de mettre votre âme par écrit, même si personne ne vous lit -ou, pis, même si quelqu’un finit par lire ce que vous vouliez garder secret. Le simple fait d’ écrire nous aide à organiser notre pensée et à discerner clairement ce qui se trouve autour de nous. Un papier et un stylo opèrent des miracles – ils soignent les douleurs, réalisent les rêves, restituent l’espoir perdu.

 

Les mots ont un pouvoir .»

 

— — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — —

 

 

 

Publicités

« Maktub » de Paulo Coelho

      Certes, je suis un inconditionnel des œuvres  littéraires brésiliennes (de Jorge Amado, Clarice Lispector…) mais j’ai toujours eu un peu de mal à accepter la  renommée de Paulo Coelho. J’avais lu « L’Alchimiste » comme tout le monde et j’étais resté sur ma faim: bien écrit mais bon, encore une histoire pour devenir meilleur, grandir… Toujours le même (dis)cours de philo… New-age !

      Dernièrement, j’ai lu « Brida », toujours un peu le même sujet  mais j’ai été agréablement surpris par l’originalité. Et puis, je viens de terminer « Maktub ». Là, l’auteur profite de sa popularité pour commettre un recueil de notes « véritable trésor de sagesse » comme le dit la 4ème de couverture… Soit, mais je doute que ce livre eut été édité s’il s’ agissait d’ un auteur parfaitement inconnu !

       Bref, je vous le conseille si vous êtes friand de zenitude, de spiritualité…bien que le titre en référence à l’Orient ne soit qu’un titre !

          Bonne lecture ! 

                 Chriss 😉

PS: vous trouverez quelques extraits du livre dans la catégorie « Corps et âme » à la rubrique « Zenitude et bien-être ».

PPS: en passant, je vous recommande le livre d’Antoine FILISSIADIS :  « Va au bout de tes rêves ! »  C’ est étonnant ! Entre autres, vous apprendrez qu’ il ne sert à rien de vivre dans le passé car celui-ci n’ a pas d’ avenir… J’ ai adoré !